Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 07:42

François Granner, s'est posé une question simple : "Qu'a fait l'armée française durant le génocide des tutsis au Rwanda en 1994 ?".

Pour y répondre, il a appliqué la démarche scientifique qui consiste à se fonder sur des preuves disponibles pour en extraire des conclusions. Il a donc consulté les archives publiques de la Défense, des blogs de militaires, des interviews...

Le mercredi 26 février, il nous présentera les résultats de ses recherches. Et ce que vous y entendrez risque de changer votre regard sur le rôle pacificateur de la France au Rwanda en 1994...
20130226-affiche-armee-francaise-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 20:07
Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 14:55
20h - Salle Jules Valès - Médiathèque Jacques Demy




Au regard des actes posés depuis sa prise de fonction à l'Elysée, Nicolas Sarkozy n'a pas tenu ses promesses :

- perpétuation des relations clientélistes, discours essentialiste de Dakar sur "l'homme africain"

- soutien à des dictateurs (Bongo, Khadafi, ...),

- défense de l'affairisme français (Bolloré, Bouygues, ...)

- intervention au Tchad

- rôle joué par certains émissaires officieux (Balkany, Bourgi)

La politique africaine de Nicolas Sarkozy s'inscrit plus dans une continuité que dans une rupture.

Elle est la perpétuation néocoloniale que chaque président français a poursuivi depuis les indépendances africaines.


Au-delà de la simple dénonciation, il s'agit pour Survie d'informer les citoyens

français et de susciter une réforme de la politique française en Afrique.


Avec la participation de Samuel Foutoyet, auteur de "Nicolas Sarkozy ou la Françafrique décomplexée"


Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 21:34
Pius Njawé lors de la conférence à l'Université de Nantes
Crédit : Yves Monteil, Photo Boh'm



Cette année dans le cadre de la prochaine campagne de Survie sur le thème Business et Dictatures et de la semaine de la solidarité internationale, Survie invite le journaliste camerounais Pius Njawe. Il est le fondateur en 1979 du journal Le Messager puis directeur général du groupe de presse qui en découle. Ce groupe fait l'objet de nombreuses censures et pressions diverses par le régime du président Paul Biya. Pius Njawé a été emprisonné à plusieurs reprises, mais continue à dénoncer la situation critique du journalisme indépendant au Cameroun. Il a été lauréat du Prix de la libre expression en 1991 et de la plume d'or de la liberté en 1993.

Lire son courrier adressé à Survie en 2003 : http://survie.org/article.php3?id_article=319
Lire un portrait sur http://blog.ouest-france.fr/index.php/?2007/06/04/257-pius-njawe-pour-l-honneur-du-journalisme
Site du messager : http://www.lemessager.net/

Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 14:56
A l'occasion du Moi(s) contre la Françafrique organisé par Survie au niveau national, et dans le cadre du cycle de SURVIE 44 sur les industries extractives (Brice Mackosso : Congo Brazza, le pétrole au service de la dictature le 29.11.2007 et Pour qui brille l'or africain ? le 21.01.2008), nous vous invitons à :



Moussa Tchangari est le porte parole du mouvement démocratique au Niger et directeur du groupe Alternative Niger.


Moussa Tchangari, animateur d’Alternative Niger, participant aux Forum Sociaux régionaux et mondiaux, et notamment au dernier Forum Social Mondial de Porto Alegre, est une figure de cette exigence démocratique qui s’exprime, à partir des organisations de la société civile, en Afrique comme ailleurs dans le monde. Il a été arrêté en 2005 parce qu’il portait la voix des 70 000 nigériens qui sont descendus pacifiquement dans la rue le 15 mars 2005 pour protester contre une loi de finance aux effets catastrophique pour la grande majorité de la population.



Découvrez les documents de son organisation et sur la situation au Niger, les privatisations des services publics, le pillage des industries extractives : http://www.alternative.ne/

 



Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 10:04
Affiche-Brice-Mackosso.jpg
Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 17:50
L'affiche et l'interview presse
cliquez pour agrandir
affiche-confe--rence-Borrel.jpg borrel-presse-ocean.jpg



Interview d'Elisabeth Borrel pour Survie 44

Un comité de soutien existe...

Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 18:50

Le lundi 13 novembre 2006, Survie 44 a reçu Delphine DJIRAIBE à l'occasion d'une conférence-débat. Coordinatrice du Comité de suivi de l'Appel à la Paix et à la Réconciliation Nationale au Tchad, notre invitée est revenue sur la situation au Tchad à travers diverses questions. Etat des lieux ...
Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
22 juin 2005 3 22 /06 /juin /2005 09:29

Elections avril 2005, le choix volé des Togolais

Conférence le 22 juin 2005 en présence de Siméon Clumson vice président de la Ligue Togolaise des Droits de l'Homme.


Le 7 avril 2005, quatre associations de solidarité internationale et de défense des droits humains: Urgence Togo, Survie 44, la Ligue des Droits de l'Homme et TaK_APRES, ont invité Comi Toulabor, Togolais, chercheur au centre d'étude de l'Afrique Noire de Bordeaux. A ce moment là, le fils Eyadema avait accepté de démissionner, suite à son putsch constitutionnel. Les élections avaient été fixées 60 jours après la mort du dictateur, ce qui était déjà trop peu pour qu'elles puissent être réellement fiables. Pour preuve, les listes électorales dataient de 2003, et forcément, elles étaient faussées, les partisans de l'opposition ayant été rayés. La campagne a eu lieu, six partis d'opposition ont choisi un candidat unique, Bob Akitani. Des intimidations ont été perpétrées par l'armée et les partisans du fils Eyadema. Les élections ont eu lieu, Faure (s')est déclaré vainqueur à 66.2% avec 900 000 électeurs fictifs. En réalité, il n'a recueilli que 25.5 %. Son rival de l'opposition a gagné effectivement les élections avec 72.2% des voix. De plus, nous savons que des intimidations, des violences et des viols sont perpétrés sur des civils (plusieurs dizaines de milliers) ayant fuit le pays vers le Bénin et le Ghana. Les partisans de l'opposition subissent une véritable chasse aux sorcières.

Ici, nos dirigeants, le président Chirac en tête, s'évertuent à soutenir contre vents et marées le pouvoir du clan Eyadema. Pourquoi, concernant l'Ukraine soutient-on les valeurs démocratiques et pour le Togo, la dictature ?!

C'est pourquoi Survie 44, Urgence Togo, la Ligue des Droits de l'Homme Nantes, ACAT-Nantes,TaK APRES,  Tribu du Monde, D'agbeneva, Amnesty International-Nantes,

Avec le soutien la Maison des Citoyens du Monde ont invité Siméon Clumson.

Affiche-Togo-22-juin-OB-copie-1.jpg

nous aborderons la soirée à travers les trois questions suivantes:

quel bilan des élections et de la répression qui a suivi ?

quel rôle à joué la communauté internationale ?

quel avenir pour un Togo démocratique et une expression civile libre ?

Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article
15 octobre 2004 5 15 /10 /octobre /2004 10:03
Le 15 octobre 2004  Radio France organisait un "Grand débat" intitulé "Sauvera-t-on l'Afrique du naufrage ? Comment vivre et penser l'Afrique aujourd'hui". Avec François-Xavier Verschave président de Survie France, Stephen Smith auteur de Négrologie: pourquoi l'Afrique meurt", Jean-Pierre Doussin président de l'Association Max Havelaar France, Abdourahman Waberi, écrivain et Barthelemy Toguo, plasticien.



Nous avons donné un coup de main logistique pour la venue de François-Xavier et tenu une table de presse.

Le débat se déroulait au Lieu Unique. Il a attiré beaucoup de monde, la salle de spectacle était pleine à craquer. François Xavier était fatigué et  nous n'avons pas assisté au combat que nous attendions avec Smith mais Wabéri a  pris le relais de Verschave et a ratatiné les arguments de Smith en le ridiculisant. Lui, anguille comme à l'habitude, se dérobait sous des arguments qui ne tenaient pas debout. La salle était très animée. Le débat a duré beaucoup plus longtemps que prévu. A la fin, je me demande si ce n'est pas Marcel Zang qui a récité un poème en se levant au milieu du public, très émouvant... 
Au milieu d'un évènement culturel piteux organisé par le LU avec une expo d'artistes africains où on se serait cru dans des chiottes japonaises tellement c'était aseptisé, dans le cadre rigide de Radio France, ce débat a été l'occasion d'un gros bouillonnement. Les spectateurs étaient nerveux, chauffés par la chaleur des corps dans cette salle surpeuplée, chauffés par les arguments des uns et des autres, convaincus par Smith, Verschave ou Wabéri, tour à tour ou uniquement par l'un deux. Si tous les débats pouvaient être l'objet réellement d'un débat comme celui-ci... 
Repost 0
Published by Survie44 - dans Conférence
commenter cet article